Aujourd’hui on est en Terrasse!

image

Étienne. Madeleine. Un appartement au quatrième étage sur fond de toits parisiens. Une jolie terrasse ensoleillée. Cela aurait pu être simple. Mais nous sommes si complexes.

La Terrasse nous emporte au gré d’un vent très fort dans une comédie vintage qui balaie nos certitudes. Et nous plaque face à nous-mêmes : les mauvais choix, les décisions que nous n’avons pu prendre. Les mots tus ou partis trop vite. Ce besoin d’amour que l’on pourrait combler si l’on tendait la main. Mais on se gratte le nombril et on recommence…

La Terrasse nous offre une belle exposition de nos travers et on y passe un excellent moment avec Maurice et Monsieur Astruc, Madame La Générale et Monsieur, ainsi que la si sympathique petite dame de l’agence… Sept personnages subtilement interprétés par les comédiens du Théâtre du Hérisson.

À voir à Rossignol les 23, 29, 30 et 31 janvier, de même que le 6 février; à Virton les 26 et 27 février (repas spectacle pour cette dernière date).

Une pièce à visiter par ici!

Publicités

Aujourd’hui, on rechute!

Janvier. L’heure est au désencombrement! À la libération des vieilleries. Au dernier voyage des on-ne-sait-jamais vers leur destination finale : boîtes à lire, recyclage, prêts à très très long terme.

Bref, il faut attaquer par un bout le tunnel dont la fin ne se rapprochera que si on prend un congé de deux ans au moins… Tentant.

Soumises au même traitement, les petites chutes dont les piles isolent parfaitement un des murs du bureau. Au point d’empêcher le stockage de futurs tissus tout gentils, tout beaux, tout propres. Non mais. Appel à Pinterest. On tombe sur les mitaines de latelierderamta. Parfait.

image

Jolie reconversion pour la fin du Camillette. On leur ajoute un petit snood coquet.

image

Un petit badge offert par Un chat sur un fil…

image

Et hop-hop-hop! Quelques centimètres gagnés… Ouais. Finalement, pourquoi ne pas tout simplement accepter un délicieux encombrement? Après tout, comme dirait l’Amie qui a du talent, le tissu ne périme pas!

Aujourd’hui, on étrenne!

Bye-bye 2015! Merci à tous, vraiment, pour votre présence dans les grands et petits moments qui ont coloré cette année. J’ai aimé la légèreté de nos rencontres créatives et la profondeur des amitiés solides, indéfectibles qui nous ont aidés à rire quand plus rien n’était sérieux. Sans être une adepte des souhaits tête-en-l’air, je veux avec Celle Qui Commence profiter avec vous de chaque instant. Belle année 2016 à tous!

image

On l’étrenne avec la série des Petits Bouchons d’Anisbee ( ici).

image

Une belle manière de conserver les premiers souvenirs d’une nuit festive, philosophique, durant laquelle on a trouvé le courage de refaire le monde, mais plus celui de ranger le b… dans la cuisine.

En plus, Sabine nous offre le tuto sur son site. De quoi s’occuper les menottes devant le concert du Nouvel An et le saut à ski.