Aujourd’hui, on est musicale…

Ah oui ! On aime ce genre de films qui résonne d’autres musiques que les coups de flingues ! Qui éclaire et colore pour quelques heures le morose anthracite. Qui répond avec élégance à ses objectifs hollywoodiens pur jus, pur jazz. Qui parle d’amour, mais pour de vrai parce que l’amour c’est aussi un petit drame joyeux. Qui parle d’un possible et puis d’un autre. Qui chante. Qui danse. Qui claquette. Qui réplique. Qui rit et qui pleure un peu aussi. Où rien n’est triste, c’est juste comme ça. Et puis qui repart.À 1, et 2, et 1, 2, 3…

Publicités

Aujourd’hui on attend le Loup…

Red dingue de cette Trendy écarlate ! Elle affiche un chic absolu, même par un vendredi pluvieux…

Elle plaque un sourire aux lèvres de ceux qui la croisent. Le Girly Chaperon plait à la ville comme dans la forêt !  Elle s’accessoirise aisément : un pot de beurre (salé au caramel), des gaufres « à la pâte »ou mieux encore une bouteille de rouge. Tiens-toi prêt, le Loup !

Trendy Cape de Vanessa Pouzet aisément accessible aux chaperons débutants. 

Tissu : magnifique anonyme de chez Stoff.be (Arlon) ; Petit Pan de chez Talent Créatif (Longwy)

Aujourd’hui, on s’emmitoufle !

Une folle envie de me remettre au tricot suite à la découverte dans mon magasin de laine préféré de l’ouvrage de Bérangère de L’Ile aux fils, tricot premiers pas. Ou comment repartir sur de bonnes bases quand on est une totale autodidacte débrouillarde qui en a un peu marre du charme trop visible de l’artisanat…

 

wp-1483882292941

L’envie également de s’amuser avec d’autres points que le mousse ou le jersey qui sont parfaits pour les soirées petite mamy durant lesquelles la pelote se dévide au rythme du cliquetis des aiguilles et des blablas de la télévision. Les ouvrages de Bérangère demandent tout de même un minimum de concentration, ce qui amène à garder un oeil ouvert sur l’ouvrage et une oreille concentrée sur les dialogues du film en cours. Et permettent également une analyse critique de certains dialogues qui, sans l’image, s’appauvrissent terriblement.

J’en profite également pour vous montrer un des cadeaux du Gentil-Mari porteur du casque en arrière-plan qui accepte mon côté ancestral et le récompense avec cette Bible du tricot, histoire d’encourager mon engouement et d’éviter sans doute jurons et effondrements lorsque le résultat est loin, très loin, de celui escompté.

 

wp-1483882252404.jpg

La Bible du tricot de chez Hachette. 

 

Petite note au passage, il fut lui-même régalé par les Cuberdons Léopold, une tuerie sucrée, de vraiment trop courte durée.

Je me suis donc, pendant quelques soirées, confrontée au point de grain d’orme, en prenant bien le temps de suivre les conseils de mes deux livres de référence, échantillon et blocage compris. Le point de grain d’orme, c’est ce joli petit dessin que l’on obtient en réalisant un jeté toutes les deux mailles envers. Le plaisir de cette Bible, c’est aussi de pouvoir augmenter son lexique-tricot et de mettre un bout d’aiguille dans la sphère des tricoteuses de talent.

wp-1483882274595.jpg

 

 

J’avoue choisir trop souvent des modèles qui ne demandent pas d’assemblage car cette étape m’a toujours procuré suées et exaspérations : évidemment, ce n’est pas la partie la plus amusante, elle m’a pris une bonne partie d’une matinée dominicale, nombreuses pauses comprises.

Mais en définitive, je suis assez contente du résultat. La Jolie Demoiselle à qui ce poncho revient aussi. Ouf !

wp-1483882306005.jpg

Poncho réalisé en Llama écru d’Adriafil

 

Une belle manière de rentabiliser les écheveaux restant d’un précédent ouvrage porté avec toujours autant de plaisir. Une jolie laine, butin des soldes de janvier 2015, tricotée jusqu’à la dernière mèche.

wp-1483882194840.jpg

Aujourd’hui, on est confortable !

Ah ça, on en a profité de ces premières journées de l’an neuf ! Promenades piquantes au soleil – oh, il reste un croissant du petit déj’ – balades campagnardes – me ferais bien un smoothie banana, tiens – exploration des premières neiges belges – pas mal, la cioccolata… Bref. Quelques gourmandises toniques qui de fil en aiguille entraînent l’absolue nécessité de coudre un modèle adapté aux nouvelles normes morphologiques de ce début de janvier.

Pour cette raison et pour bien d’autres, comme l’envie de se complaire dans une aisance élégante et douillette  ou le refus de se livrer à un corps à corps étriqué dès la reprise du boulot, pensons Confortable…

LE modèle incontournable de mlm patrons qui ne propose que des vêtements faciles à coudre et faciles à vivre.

confortable

Un petit tour sur le blog de Marisa et ses conseils de réalisation pendant la cuisson d’une fournée de muffins ; zieutage de quelques productions de copines-couseuses en sirotant un jus d’oranges pressées… Conceptualisation mentale : il y a justement un petit matelassé de Camillette Création qui attend son heure dans ma caverne aux tissus. Temps de réalisation estimé : 1h30.

Et comme de fait.

20170106_173025

Le Confortable by ellesepiqualedoigt ; tissu matelassé de Camillette Création « le pic du soir très tard »

 

Simple, facile, efficace. On a juste rétréci les valeurs de couture, comme proposé par Marisa, pour un effet un peu plus soutenu. Parce que bon, on a encore un peu de place tout de même ! D’ailleurs, je vous laisse : je m’en vais jeter un sort à la galette des rois !

 

20170106_172803-copie