Aujourd’hui on est Tchestu !

Carton plein pour les Tchestus ! 

Les ados du Centre Culturel de Neufchâteau sont montés, ce samedi 9 février, pour la première fois sur la patinoire.

Invités au tournoi d’improvisation bruxellois organisé par la Fédération Belge d’Improvisation  Amateur, ils ont courageusement affronté les Impro-Carolo et les ados de la FBIA, deux équipes réunissant des jouteurs débutants et confirmés.

Échauffement commun des ados de l’impro

Cette expérience leur a permis de tester une des formes bien connue de l’improvisation théâtrale, à savoir le match. Ainsi, par équipe de cinq, ils ont jouté pendant deux périodes de 40 minutes.

Caucus de 20 secondes

Les improvisations mixtes, comparées, sur base de catégories ou libres se sont succédées, dynamisées par l’arbitre qui a distribué conseils et encouragements.

Les dix Tchestus n’ont pas à rougir de leur prestation puisque leurs deux rencontres se sont soldées par deux victoires.

Le public chestrolais venu les soutenir a apprécié chez les jeunes improvisateurs leur capacité d’écoute et d’acceptation et surtout leur audace à se lancer spontanément vers l’inconnu. En effet, toutes les histoires étaient immédiatement jouées après l’annonce du thème et seulement vingt secondes de réflexion. Pas facile, et pourtant…

Tous les mardis de 17 à 19 heures, les Tchestus s’entrainent à Neufchâteau. Ils testent à travers de multiples exercices les ressorts de cette discipline théâtrale très énergique. C’est un groupe soudé et motivé que vous pourrez retrouver le 29 mars prochain à l’Espace 29 lors de la rencontre qui les opposera aux ados de Bertrix.

Aujourd’hui, on fait le point#3

2018, c’est l’année du plaisir d’improviser. Je n’avais jamais vraiment quitté cette passion ; je l’avais juste lorgnée d’un peu plus loin pendant quelques temps.

Et puis l’Ami trop tôt parti m’a happée dans sa douce folie et jetée dans les bras d’une équipe formidable : L’Habérézina

L’Habérézina à Chenois le 10 novembre 2018

L’impro se décline sous plusieurs formes dont les matchs, bien entendu, mais également à travers des concepts privilégiant le format long.

Un des prochains matchs de L’Habérézina avec les Kip Talking !

Animation de la marche gourmande de Mirwart.

Improviser ne s’improvise pas. Cette discipline rigoureuse exige de l’entraînement. Elle développe les compétences des comédiens, au même titre que tout autre discipline théâtrale, mais également leurs qualités humaines. Vous en connaissez beaucoup des personnes prêtes à se lancer dans une aventure sans en connaître le moindre jalon ? Écoute, confiance, lâcher-prise,… tels sont les principes de base de l’impro.

On peut débuter l’impro dès l’enfance. Des ateliers sont également proposés ados et aux adultes. Des équipes se rencontrent toute l’année.

Les Tchestu ? Équipe des ados de Neufchâteau.

L’impro, ce ne sont pas quelques heures dans un agenda, c’est un mode de vie !