Aujourd’hui, on est Lizzie ! 

À côté de Burda-le-classique, capitaine de l’équipe, la Maison Victor se démarque. Un beau numéro mai/juin pour ce magazine qui, avec le top Lizzie, s’en va scorer du côté des gagnants. 

Un travail d’équipe entre moi et la voix off de Liliane-ma-prof m’enjoignant à sur/fau/filer/repasser/piquer sans parler avec ma voisine et en douceur sur la pédale. 

Sans grande difficulté technique, l’exécution du modèle demande tout de même une certaine précision dans le traçage comme dans l’assemblage malgré son aspect largeouillet. Cela explique le défi des deux maisons.

Car chez Victor, c’est le nombre de maisons qui indique le niveau de difficulté. Logique. Là où chez d’autres ce sont des ronds noircis, des petites fleurs, voire parfois des poulettes.

Un modèle approuvé par Monsieur qui l’a aussitôt emmené au restaurant ! 

Tissu : Celui avec les cactus de chez Veritas 

Intrus : Gala le chien

Publicités

Aujourd’hui, on est chessie …

La Maison Victor, c’est du belge. Un magazine de chez nous, sans chichis…

image

Et de jolis modèles à confectionner, comme le top Chessie.

image

On aime : ses manches chauve-souris, la simplicité du patron, la rapidité de réalisation. On rentabilise sa surjeteuse et pendant ce temps, la MAC se la coule tranquille-mémère en vacances.

image

On ajoutera : quelques centimètres tout de même. Le nombril à l’air, c’est niet! Alors on allonge de 10 au buste et aux manches et on garde sa dignité.