Aujourd’hui, on se défie !

Que coudre dans 50X70cm de tissu ?

Ben oui… Lors de notre virée à L’Aiguille en Fête, les copines et moi-même avons déniché chez Petit Pan des coupons mignons. Ravies. On allait créer plein de chouettes trucs avec, comme on allait apprendre la broderie, le punch needle, etc. Effervescence.

Quelques mois plus tard, je tombe sur un des élus de notre chasse. Une journée devant moi. Tout concorde : je vais le coudre jusqu’à l’os, celui-là.

Première pièce, un bavoir. Plein de chouettes petites chéries naissent en ce moment, c’est l’occasion d’attaquer la liste cadeaux à offrir.

Bavoir Ah non pas elle ! (VANESSA POUZET)

Un recto et un verso plus tard, l’ensemble est créé. Prêt à recevoir une tonne de bavouilles.

Deuxième pièce : un lot de deux porte-monnaie origami, redessinés selon un modèle que j’ai adoré lors d’un voyage en Bretagne.

Et je vous assure qu’aucune pièce de monnaie ne prend la fuite !

Troisième pièce, un carré de lingettes démaquillantes. Pas besoin de détailler l’article, ici on les aime au quotidien.

Bref. Une journée productive et d’humeur éclatante ! Il reste bien quelques bouts par-ci, par-là, mais je n’ai pas dit mon dernier mot.

Aujourd’hui, on est midi… Ou pas.

Le dernier article de Félicie à Paris m’a mis dans la tête l’envie obsessionnelle de célébrer la jupe midi. Alors que j’avais jusque là regardé d’un oeil distrait ces petites choses follement vintages, je me suis arrêtée tout de go sur celle proposée par Vanessa Pouzet.

Une Midi ? Why not ? Sans vouloir absolument cacher quelques centimètres de jambe supplémentaires, je me suis dit que ce serait quand même bien pratique lors de l’éviction post printanière des bas collants. Ceux-là mêmes qui, une fois relégués dans le tiroir à oubli, esternent jusqu’à l’automne.

Quant à porter des bas couleur chair, le débat intergénérationnel qui agite les fashion or not fashion addicts me donne mal au crâne et me porte spontanément vers le noir opaque faute de combativité.

Et c’est sans doute ce manque de témérité qui  guida la confection de cette première jupe, loin du niveau adéquat d’une midi classique. Question d’adaptation. Ou d’extrême. Mais la simplicité du patron permet aisément la couture compulsive d’une fin d’après-midi ; je ne desepère donc pas de parvenir à coups de rétrécissements progressifs juste sous mes genoux…

Aujourd’hui, on attend…

Hop-hop-hop : une seconde Trendy ethnique chic réalisée selon les désirs de Ma Petite Soeur Petite Maman pour envelopper son bébé-bidou…

Pas de ceinture cette fois-ci : on laisse librement la magnifique laine texturée de chez Cousette vivre sa vie. Et on compte sur un élégant virevoltage pour dévoiler son complice, un Wax ramené tout droit du Sénégal par l’Amie Jolie. 

Question fermeture, on opte finalement pour des boutons recouverts et une boutonnière brodée à la main. 

Quand on aime, on ne compte pas. Et on espère que la Petite Maman profitera bien de sa cape, parce que les prochaines coutures viseront un modèle réduit…

Aujourd’hui on attend le Loup…

Red dingue de cette Trendy écarlate ! Elle affiche un chic absolu, même par un vendredi pluvieux…

Elle plaque un sourire aux lèvres de ceux qui la croisent. Le Girly Chaperon plait à la ville comme dans la forêt !  Elle s’accessoirise aisément : un pot de beurre (salé au caramel), des gaufres « à la pâte »ou mieux encore une bouteille de rouge. Tiens-toi prêt, le Loup !

Trendy Cape de Vanessa Pouzet aisément accessible aux chaperons débutants. 

Tissu : magnifique anonyme de chez Stoff.be (Arlon) ; Petit Pan de chez Talent Créatif (Longwy)